Un Nouveau Dpe En Juillet 2021 ...

Publié le 23/03/2021

Un DPE plus fiable sera effectif dès le 1er juillet 2021. Ce document indiquera précisément la consommation en énergie primaire du logement, ses émissions de gaz à effet de serre et une estimation de la facture énergétique.

C’est le nouveau DPE présenté par le ministère de la Transition écologique et solidaire. Instauré en 2006, le DPE dont la réalisation est obligatoire pour toutes les locations et les acquisitions de logements a été remanié.

L'étiquette du DPE ne sera plus calculée uniquement en tenant compte de l'énergie primaire du logement comme c'était le cas jusqu'à présent. Elle prendra également en compte les émissions de gaz à effet de serre. La consommation en énergie primaire du logement et les émissions de gaz à effet de serre en kg CO2/m².an seront par ailleurs calculées plus précisément. 

Ce nouveau mode de calcul ne devrait pas, selon le gouvernement, influer sur le nombre de logements considérés comme des épaves thermiques, soit 4,8 millions qui devront être rénovés. Si 60 % des biens conservent leur étiquette énergétique, 40 % évoluent d’une classe. 800.000 habitations utilisant une énergie fossile comme le gaz et le fioul deviennent des passoires thermiques, ce combustible augmentant les émissions de gaz à effet de serre. Inversement, 600 000 biens dotés d’un chauffage électrique et 200.000 chauffés au bois ne seront plus considérés comme des logements très énergivores.

Le DPE a été souvent décrié, des logements anciens n’ayant fait l’objet d’aucuns travaux bénéficiant d’un classement identique à celui d’un bien construit récemment ! Plusieurs méthodes de calcul autorisées pouvaient expliquer ces résultats des plus surprenants. Le DPE était notamment déterminé selon des factures transmises par le particulier. Mais faute d'informations, des DPE " vierges " étaient délivrés. Aucune information concernant la consommation énergétique n'était communiquée ! La nouvelle méthode qui prendra en compte toutes les caractéristiques techniques du logement comme l’isolation, le chauffage, les fenêtres évitera cela car toutes les données entrées dans le logiciel devront être désormais vérifiées.

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous