1. Immobilier
  2. Actualités immobilières à ROMANS SUR ISERE
  3. Immobilier Locatif : En Meublé Ou Nu, Quel Loyer Pouvez-Vous Espérer ?

Immobilier Locatif : En Meublé Ou Nu, Quel Loyer Pouvez-Vous Espérer ?

Publié le 30/11/2021

Vaut-il mieux opter pour une location meublée ou nue ? La question titille autant les propriétaires que les locataires. La première option offre bien des avantages. Les propriétaires peuvent déduire le prix des meubles de leurs revenus locatifs et profiter de la souplesse d’un bail court. Les locataires - étudiants ou en mobilité professionnelle par exemple - y trouvent aussi leur compte puisque bénéficiant d’un appartement clé en main à leur arrivée. La seconde permet aux locataires de se projeter sur le plus long terme, grâce à un bail de trois ans, et au bailleur de limiter le risque de vacances. Mais au-delà de ces considérations, le niveau des loyers est aussi un facteur différenciant…

Comme le montrent les données fournies par SeLoger à partir des annonces immobilières publiées sur son site dans les villes de plus de 100.000 habitants, dans l’écrasante majorité des cas, les bailleurs exigent des loyers bien supérieurs en location meublée. Sept villes affichent un delta supérieur à 10%, dont Annecy (+15,9%), Toulouse (15,7%) et Strasbourg (14,1%). Ces écarts sont logiques, étant donné que le propriétaire doit amortir le prix du mobilier. Dans la capitale de Haute-Savoie, les loyers en meublé ont augmenté de presque 4% entre octobre 2020 et octobre 2021.

Dans quelques rares situations cependant, les loyers affichés en locations nues sont plus élevés que ceux des meublés. Une anomalie, comme l’a déjà souligné SeLoger, qui s’explique par un “bouleversement” du marché. Faute de touristes, nombre de bailleurs ont abandonné la location saisonnière au profit d’une location longue durée. Dans ces villes, l’afflux soudain de meublé a dopé l’offre et a donc contraint les bailleurs à baisser leurs loyers.

Résultats : sur les 40 villes étudiées par SeLoger, 5 affichent des loyers en location nue supérieure à ceux en location meublée. Le phénomène est particulièrement marqué à Rennes (7,4% d’écart) et Montreuil (6,1%). Et dans 4 autres communes - Argenteuil, Besançon, Perpignan et Grenoble - les loyers des biens nus font quasiment jeu égal avec les meublés.

 N'hésitez pas à nou contacter pour la gestion locative et la location de vos biens.
 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous